Le court métrage « Clémentine » de Fleuve Espace danse fait le tour du monde

Saint-Jean-Port-Joli, le 16 mars 2021 – Alors que la compagnie célèbre cette année ses 15 ans d’existence, le 2e court métrage de Fleuve | Espace danse fait présentement la tournée des festivals internationaux de films et récolte plusieurs honneurs. C’est avec grand bonheur que la réalisatrice et chorégraphe, Chantal Caron, apprenait en début d’année la sélection officielle de «Clémentine» au Séoul Short Film Festival en Corée (finaliste dans la catégorie Experimental), au Venice Shorts Film Festival de Los Angeles, au Roma Short Film Festival (mention honorable pour le Best Dance film) au Tokyo International Short Film Festival du Japon (finaliste dans la catégorie Expérimental), au New Wave Short film Festival de Munich (finaliste dans la catégorie Dance film) au Depth of Field International Film Festival de Nassau, où il remporte un prix chorégraphique.

Après avoir été présenté en première au Festival Cinédanse Ottawa et en liste pour le Prix Lumière en septembre 2019, il séduit la programmation du prestigieux San Francisco Dance Film Festival où il est présenté en novembre 2019. En 2020, la pandémie ne ralentit pas la diffusion du film qui sera présenté au Festival Waterproof (Ciné-Corps) de Rennes, au R.E.D International Film festival en Norvège (finaliste dans la catégorie Screendance), au Women Over 50 Film Festival au Royaume-Uni, où il remporte le prix du « Best Experimental », au Experimental Dance and Music Film Festival de Toronto (prix cinématographique) au Festival Quartiers Danses et au Montréal Independent Film Festival de Montréal (Semi-finalist dans la catégorie Experimental) et au Sicily Independent Film Festival en Italie où il remportera le prix du «Best Experimental».

Pour la suite, il sera présenté au XXIVe Rencontres Internationales Traverse de Toulouse en mai 2021, ainsi que le 27 mars prochain au International Short&Symbolic Art Film Festival de Saint-Petersburg où il est en nomination dans les catégories « Best Actress » (Clémentine Schindler) et « Best Expérimental ».

« Clémentine » se veut un cri au-delà des entrailles entre le minéral, la bête et l’homme, une rencontre insolite avec la matière pour ne faire qu’un avec ses ombres et sa lumière, une traversée parmi les paillettes et la vase menant vers l’état pur et naturel ou les mémoires font naufrage pour libérer l’âme. Le court métrage d’une durée de près de 8 minutes a été tourné en 2017 sur les berges Saint-Roch-des-Aulnaies avec une équipe et un budget restreint. Des extraits du film sont disponibles sur la page Facebook et Viméo de Fleuve | Espace danse.

Chantal Caron et son équipe terminent actuellement le montage de son plus récent film Prendre le Nord, tourné à l’été 2019 avec une équipe complète de tournage et une sélection de 12 interprètes professionnels. Suite à celui-ci, elle entreprendra la postproduction du court métrage La Marée Noire, tourné en pleine tempête sur les glaciers du Saint-Laurent en février 2020. Le projet Les Images cachés révélé à l’automne 2020 et portant à l’écran des images inédites issues de tournages réalisés en 2015 et 2016 avec l’interprète Emily Leduc Gagné et les élèves de l’École de danse Chantal Caron peuvent être visionnées sur la page Viméo de la compagnie : Fleuve Espace danse.

Fleuve Espace danse reprendra la route cet été avec les spectacles Le Souffle de l’aube et La Marée Noire, une nouveauté en continuité avec le court métrage du même nom. La compagnie mijote également un nouveau spectacle déambulatoire, suite à l’expérience concluante du spectacle « Les Moires » présenté en septembre 2020 à Saint-Jean-Port-Joli, dans le cadre de l’événement annuel À Ciel Ouvert | Danser sur l’infini de l’horizon

FLEUVE | ESPACE DANSE LANCE UN ÉVÉNEMENT HORS DU COMMUN

Saint-Jean-Port-Joli, le 15 septembre 2020 - C’est dans la continuité de son événement annuel À Ciel Ouvert | Danser sur l’infini de l’horizon… que la compagnie de danse innove cette année avec la présentation d’un spectacle déambulatoire extérieur multidisciplinaire. Le 27 septembre prochain, le grand public aura l’opportunité de prendre part à cet événement gratuit qui réunira danse contemporaine, littérature, une œuvre de vidéo numérique interactive et des installations en art visuel dans le décor naturel et maritime de Saint-Jean-Port-Joli. Le parcours déambulatoire se déroulera en petits groupes dans une atmosphère intime et se limitera à trois départs de 25 personnes seulement. Il faudra vite réserver votre place pour vivre cette expérience artistique intitulée « Les Moires ».

Imaginé en période de confinement par Chantal Caron, le spectacle « Les Moires » se veut être une procession métaphorique entre des lieux symboliques de Saint-Jean-Port-Joli, ponctuée de courtes prestations sur les thèmes de la mort, de l’absurde, de la perte de l’état de nature, du vivant et de l’éphémère. La chorégraphe et scénographe souhaite amener le public à se poser sur le momentané de l’existence humaine, parfois absurde ou dénaturée, sans pour autant être vaine. 

Tout au long du parcours, les spectateurs seront guidés par trois femmes : « Les Moires », ces personnages mythiques qui tissent le fil de nos destinées et qui évoquent une réflexion sur l’existence et l’impossible échappatoire à la vie. Plusieurs artistes de renom prendront part à ce concept original. Kyra Jean Green, demi-finaliste de l’émission Révolution, donnera le coup d’envoi du déambulatoire. L’actrice Marie Michaud assurera quant à elle le segment littérature du déambulatoire. Une installation d’art visuel mettra en vedette le travail de l’artiste Pierre Bourgault. Les spectateurs pourront aussi vivre l’expérience interactive de vidéo numérique de Jean-Sébastien Veilleux. D’autres artistes de Saint-Jean-Port-Joli prendront part à cette expérience culturelle hors du commun qui culminera, au terme du parcours, dans la création d'une œuvre collective. Spontanée, cette œuvre sera construite à l'image de ce qui existe entre les spectateurs, de ce qui les réunit lors de cet instant éphémère. 

L’événement intègre aussi la programmation de la Journée Mondiale pour le Tourisme Créatif et de proximité et des Journées de la culture.  Il a également été planifié et se déroulera selon les règles et directives de la Santé publique. Nous demandons aux personnes qui désirent participer de ne pas se présenter à l’événement s’ils ont des symptômes reliés à la Covid-19. Nous demandons également aux gens qui désirent participer de respecter la distanciation sociale et de porter un masque s’ils sont plus à risque de contracter le virus.

Malgré une tournée estivale qui a dû être annulée en raison de la pandémie, beaucoup de beaux projets bouillonnent pour Fleuve | Espace danse. Le court métrage « Clémentine » a récemment reçu une mention d’honneur au R.E.D. International Film Festival en Norvège ainsi qu’un prix cinématographique au Experimental Dance and Music Film Festival de Toronto, et poursuit sa tournée de festivals internationaux. Suivez la page Facebook Fleuve | Espace danse pour le dévoilement imminent de capsules cinématographiques de vidéodanses intitulées Les Images cachées. Comme son nom l’indique, des images inédites issues de recherches réalisés en 2015 et en 2016 vous seront enfin dévoilées à travers neuf capsules d’une durée d’une minute. Le court métrage « Prendre le Nord », tourné pour sa part en juillet 2019 avec 12 interprètes et une équipe de tournage complète, est présentement en postproduction et devrait voir vos écrans en 2021. Enfin, Le Souffle de l’aube, Opus IV, tout premier spectacle de la compagnie depuis le confinement, s’est tenu à Saint-Fabien de Rimouski lors du Festival Slam ton festival.

L’événement est rendu possible grâce au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada et de la municipalité de Saint-Jean-Port-Joli.

Procédure pour réserver votre place pour « Les Moires » :

Écrivez au coordination@fleuve-espacedanse.com que vous désirez prendre part au spectacle déambulatoire. Puisqu’il s’agit d’une expérience intime, nous vous confirmerons à ce moment le point de départ du parcours et l’heure à laquelle vous devrez vous présenter sur place.

Chantal Caron reçoit l'Ordre du Canada

Saint-Jean-Port-Joli, le 16 mai 2018  -- C’est à Ottawa, le 10 mai dernier, que Chantal Caron a été décorée de l’Ordre du Canada, l'une des plus prestigieuses distinctions honorifiques au pays. Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, lui a remis son insigne lors d’une cérémonie d’investiture sur le site historique de Rideau Hall. Entourée de sa famille immédiate, Mme Caron s’est vue émue et touchée de recevoir ce grand honneur. « Cette distinction ne permet pas seulement d’honorer une personne, mais il met sous les projecteurs l’art de la danse, de même que mon village et ma région d’appartenance » commente-t-elle.

 

Cette reconnaissance lui a été décernée « pour ses créations artistiques mettant en valeur le patrimoine naturel et sa contribution au développement de la prochaine génération de danseurs ». Le texte suivant introduisait sa décoration :

 

« Danseuse, chorégraphe, pédagogue et cinéaste, Chantal Caron place l’environnement au coeur de sa démarche artistique. Elle est à la tête de la compagnie de danse contemporaine Fleuve | Espace danse, qui signe des créations mettant en valeur notre patrimoine naturel, particulièrement le fleuve Saint-Laurent. Elle marie chorégraphie et cinéma, créant des oeuvres touchantes dans lesquelles danseurs et éléments se juxtaposent. Impliquée dans sa communauté afin de susciter un intérêt collectif pour la nature de l’entremise de la danse et du mouvement, elle y dirige aussi depuis plus de 30 ans une école de danse. »

 

« Glace, Crevasse et Dérive », premier court métrage de Mme Caron, a été diffusé dans une vingtaine de festivals mondiaux et a remporté plusieurs prix dont celui du Best Screendance film au San Francisco Dance Film Festival en 2014 ainsi que l’Oeuvre de l’année en Chaudière-Appalaches décernée par le Conseil des arts et des lettres du Québec en 2015. Le tournage de « Prendre le Nord », prochain film de Mme Caron, débutera dès l’été prochain. Le spectacle Le Souffle de l’aube en in situ sera présenté cet été au Québec à New York et en France. L’adaptation en salle du spectacle Hommes de Vase, qui a tournée en in situ au Québec et France est aussi disponible pour une diffusion au printemps 2019.

 

Fondée il y a 30 ans, l’École de danse Chantal Caron a initié au-delà de 10 000 personnes à l’art de la danse. Sa fille, Éléonar Caron St-Pierre a repris la direction de l’école depuis janvier 2017. Mme Caron considère comme un tour de force, le fait de faire rayonner la danse de par un petit village comme Saint-Jean-Port-Joli, depuis plus de 30 ans.

HOMMES DE VASE: PREMIÈRE DE LA VERSION EN SALLE

Hommes de Vase est une création originale de Chantal Caron qui a tourné en version in situ à travers le Québec depuis 2015 et en France en 2017. Vous serez donc les premiers témoins de cette nouvelle génération d'Hommes de Vase, dimanche le 11 février à 15h à la Salle Edwin-Bélanger de Montmagny.

Cette adaptation scénique, créative et autonome, nous entraîne plus loin encore dans la sacrée démarche humaine.

Hommes de vase, c’est résolument un hommage à la vie en constante évolution. Cahot original et transformations multiples avec défis, affrontements, découvertes. Et tout l’éventail des relations avec la nature, soi et les autres.

À l’origine de ce spectacle captivant : mille souvenirs d’enfant qui joue dans la bouette de mer. Fascination des odeurs et textures, nouvelles et pourtant millénaires,  et toute la gamme des sensations entre dégoût et passion.

Hommes de vase, c’est cinq danseurs qui rampent et qui s’envolent entre minéral, bête et homme. C’est, avec eux, prendre la terre et l’eau à bras-le-corps, et les laisser nous habiter. Faire un avec son ombre, traverser les séismes et toucher au sacré. Et puis recommencer… de l’ombre à la lumière.

Tout cela dans une musique qui incarne viscéralement notre univers : souffle du vent, vagues et clapotis, craquements et claquements, cris de bête humaine et percussions cardiaques.

Hommes de vase, c’est, nous vous le souhaitons, un bienheureux cinquante minutes de méditation en marche.

De quoi garder l’équilibre dans notre monde qui bascule…

Chantal Caron recevra l'Ordre du Canada - Communiqué

Nous sommes très fiers d'annoncer que la directrice de la compagnie Fleuve Espace danse sera décorée de l'une des plus prestigieuses distinctions honorifiques civiles au pays. Chantal Caron sera accueillie au prestigieux Rideau Hall à Ottawa plus tard cette année afin de recevoir l’Ordre du Canada « pour ses créations artistiques mettant en valeur le patrimoine naturel et sa contribution au développement de la prochaine génération de danseurs ».

L'Ordre du Canada « reconnaît des réalisations exceptionnelles, le dévouement remarquable d'une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation ». Cette année marque le 50e anniversaire de la création de l’Ordre du Canada et d’après le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada: «Les personnes qui figurent sur la liste d’aujourd’hui, tout comme celles qui ont été nommées il y a un demi‑siècle, sont véritablement inspirantes, car elles ont contribué à édifier la nation avertie et toujours plus bienveillante à laquelle nous sommes, en tant que Canadiens, si fiers d’appartenir ». De son côté, Chantal Caron considère comme un tour de force, le fait de faire rayonner la danse de par un petit village comme Saint-Jean-Port-Joli, depuis plus de 30 ans.

Rappelons que  «Glace, Crevasse et Dérive», premier court métrage de Mme Caron, a été diffusé dans une vingtaine de festivals mondiaux et a remporté plusieurs prix dont celui du Best Screendance film au San Francisco Dance Film Festival en 2014 ainsi que l’Oeuvre de l’année en Chaudière-Appalaches décernée par le Conseil des arts et lettres du Québec en 2015. Sa compagnie, Fleuve Espace danse en est à sa 15e création en 11 ans. Son spectacle in situ « Hommes de Vase » est en tournée cet été au Québec et sera présenté en France cet automne. De nombreux projets de création sont présentement en développement.