Saint-Jean-Port-Joli, le 16 mars 2021 – Alors que la compagnie célèbre cette année ses 15 ans d’existence, le 2e court métrage de Fleuve | Espace danse fait présentement la tournée des festivals internationaux de films et récolte plusieurs honneurs. C’est avec grand bonheur que la réalisatrice et chorégraphe, Chantal Caron, apprenait en début d’année la sélection officielle de «Clémentine» au Séoul Short Film Festival en Corée (finaliste dans la catégorie Experimental), au Venice Shorts Film Festival de Los Angeles, au Roma Short Film Festival (mention honorable pour le Best Dance film) au Tokyo International Short Film Festival du Japon (finaliste dans la catégorie Expérimental), au New Wave Short film Festival de Munich (finaliste dans la catégorie Dance film) au Depth of Field International Film Festival de Nassau, où il remporte un prix chorégraphique.

Après avoir été présenté en première au Festival Cinédanse Ottawa et en liste pour le Prix Lumière en septembre 2019, il séduit la programmation du prestigieux San Francisco Dance Film Festival où il est présenté en novembre 2019. En 2020, la pandémie ne ralentit pas la diffusion du film qui sera présenté au Festival Waterproof (Ciné-Corps) de Rennes, au R.E.D International Film festival en Norvège (finaliste dans la catégorie Screendance), au Women Over 50 Film Festival au Royaume-Uni, où il remporte le prix du « Best Experimental », au Experimental Dance and Music Film Festival de Toronto (prix cinématographique) au Festival Quartiers Danses et au Montréal Independent Film Festival de Montréal (Semi-finalist dans la catégorie Experimental) et au Sicily Independent Film Festival en Italie où il remportera le prix du «Best Experimental».

Pour la suite, il sera présenté au XXIVe Rencontres Internationales Traverse de Toulouse en mai 2021, ainsi que le 27 mars prochain au International Short&Symbolic Art Film Festival de Saint-Petersburg où il est en nomination dans les catégories « Best Actress » (Clémentine Schindler) et « Best Expérimental ».

« Clémentine » se veut un cri au-delà des entrailles entre le minéral, la bête et l’homme, une rencontre insolite avec la matière pour ne faire qu’un avec ses ombres et sa lumière, une traversée parmi les paillettes et la vase menant vers l’état pur et naturel ou les mémoires font naufrage pour libérer l’âme. Le court métrage d’une durée de près de 8 minutes a été tourné en 2017 sur les berges Saint-Roch-des-Aulnaies avec une équipe et un budget restreint. Des extraits du film sont disponibles sur la page Facebook et Viméo de Fleuve | Espace danse.

Chantal Caron et son équipe terminent actuellement le montage de son plus récent film Prendre le Nord, tourné à l’été 2019 avec une équipe complète de tournage et une sélection de 12 interprètes professionnels. Suite à celui-ci, elle entreprendra la postproduction du court métrage La Marée Noire, tourné en pleine tempête sur les glaciers du Saint-Laurent en février 2020. Le projet Les Images cachés révélé à l’automne 2020 et portant à l’écran des images inédites issues de tournages réalisés en 2015 et 2016 avec l’interprète Emily Leduc Gagné et les élèves de l’École de danse Chantal Caron peuvent être visionnées sur la page Viméo de la compagnie : Fleuve Espace danse.

Fleuve Espace danse reprendra la route cet été avec les spectacles Le Souffle de l’aube et La Marée Noire, une nouveauté en continuité avec le court métrage du même nom. La compagnie mijote également un nouveau spectacle déambulatoire, suite à l’expérience concluante du spectacle « Les Moires » présenté en septembre 2020 à Saint-Jean-Port-Joli, dans le cadre de l’événement annuel À Ciel Ouvert | Danser sur l’infini de l’horizon